Accueil

Bonnes pratiques en élevage porcin


Le virus de la grippe A/H1N1 est le fruit de recombinaisons entre des virus porcin, humain et aviaire, mais aucun lien n’a été établi entre les premiers cas humains et l’animal.

Le virus de la grippe A/H1N1 se transmet d’homme à homme, mais aussi de l’homme vers l’animal : des cas de porcs contaminés par des hommes malades ont été rapportés. La surveillance et les mesures pour accroître le niveau de biosécurité des élevages de porcs doivent donc être renforcées pour réduire le risque de contamination.

Deux experts du Cirad, basés à la Réunion, Eric Cardinale et Vincent Porphyre, ont été sollicités par la FAO, la Banque mondiale et l’OIE pour participer à la rédaction d’un manuel sur les bonnes pratiques sanitaires dans le secteur porcin. Intitulé Good practices for biosecurity in the pig sector : issues and options in developing and in transition countries, cet ouvrage en anglais, destiné aux encadrants des filières porcines, sera prochainement disponible en français et en espagnol, ainsi que sur le web.

Le manuel présente les risques sanitaires dans la chaîne de production porcine et précise les modes de transmission des pathogènes. Il décrit la bonne conduite à tenir en fonction du système de production adopté, en tenant compte des contraintes spécifiques des pays émergents ou en voie de développement.

Publiée : 15/10/2009

Cookies de suivi acceptés