Accueil

Produits

A la Réunion, les recherches du Cirad aboutissent à différentes applications : du matériel végétal de base aux normes européennes pour les établissements semenciers et pépiniéristes, des méthodes de diagnostic de maladies végétales pour les laboratoires d'analyse, des équipements ou procédés agroalimentaires pour l'agro-industrie, ou encore des bases de données et logiciels pour les filières agricoles.

Les partenaires du développement et de l'innovation sont étroitement associés à ces activités.

niv1rich - 5 elements - crd_page, crd_page_chapitres, crd_galerie, crd_dossier_liens, crd_dossier_partenaires, crd_forums, crd_fichier, crd_lien, crd_gmap_kml, crd_fichier_de_donnees, crd_import_rss, crd_image, crd_flash_swf, crd_video, crd_embedly, crd_equipement, crd_webservice

  • Matériel végétal

    Le Cirad fournit des greffons sains aux pépiniéristes pour qu'ils produisent des plants d'agrumes à la norme Cac. Ici, Johnny Andre Acapandie, technicien du Cirad spécialisé dans la technique du greffage. © R. Carayol, Région Réunion.
    Les activités de création et de diffusion de matériel végétal sont menées en collaboration avec les partenaires locaux (Armeflhor, Chambre d'Agriculture) et nationaux (GNIS-SOC, GEVES). Objectif : aider les pépiniéristes et les établissements semenciers de la Réunion à produire des semences et des plants maraîchers et fruitiers de qualité (sanitaire, physiologique, identité variétale) aux normes européennes.
  • Méthodes de diagnostic

    Préparation d'un gel d'électrophorèse par Daphné Linderme, ingénieur VCAT. © R. Carayol, Région Réunion

    Les connaissances acquises par la recherche sur les bactéries ou virus phytopathogènes permettent de mettre au point des méthodes pour les détecter (dans la plante ou l'eau). Cette activité de mise au point est menée, sur la plate-forme de protection des plantes, en collaboration avec la station "Ravageurs et agents pathogènes tropicaux" du Laboratoire de la santé des végétaux, dont la mission est de produire et valider des méthodes nationales. Certaines de ces méthodes deviennent aussi parfois références européennes.
  • Logiciels, modèles et plate-forme web

    Utilisation du logiciel Osiri-Run par Lionel Le Mézo, technicien du Cirad spécialisé en irrigation. © S. Della Mussia, Cirad

    Les connaissances et données acquises par la recherche sur la croissance de certaines plantes (leurs besoins en eau, en nutriments, leurs capacités à les assimiler), sur le fonctionnement des exploitations,... permettent de mettre au point des modèles et des logiciels, les optimisant. Certains de ces outils sont en libre accès sur des plate-formes web comme Margouill@.
  • Equipements et procédés agroalimentaires


    Les connaissances acquises par la recherche en agroalimentaire ont permis de mettre au point des procédés et des équipements de transformation.
  • Itinéraires techniques


    Les connaissances acquises par la recherche sur certaines cultures et certains élevages ont permis de mettre en place des itinéraires techniques aujourd'hui utilisés par les filières. Ces itinéraires techniques optimisent la production, en quantité et qualité, tout en minimisant l'emploi d'intrants chimiques pour un meilleur respect de l'environnement.

Cookies de suivi acceptés