Accueil

Le Cirad à la Réunion & Mayotte

Etablissement public à caractère industriel et commercial, le Cirad est placé sous la double tutelle du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et du ministère des Affaires étrangères et européennes. A la Réunion et Mayotte, le Cirad entretient des liens privilégiés avec l'Etat, en particulier les Directions de l'Agriculture et de la Forêt, et avec les collectivités locales, et plus particulièrement le Conseil régional de la Réunion et le Conseil général de Mayotte.

niv1rich - 4 elements - crd_page, crd_page_chapitres, crd_dossier_faq, crd_galerie, crd_dossier_flashmedias, crd_dossier_actus, crd_dossier_liens, crd_dossier_partenaires, crd_dossier_projets, crd_fichier, crd_lien

  • Missions et chiffres-clés

    © Cirad
    L’île de la Réunion accueille le deuxième dispositif du Cirad en France, après Montpellier. Sa mission principale : contribuer, par la recherche, en partenariat, au développement des filières agricoles et agroalimentaires, tout en préservant l'environnement et la biodiversité.
  • Organisation

    © Cirad
    Les activités du Cirad à la Réunion et à Mayotte sont organisées en quatre dispositifs de programmation en partenariat, coordonnés par une direction régionale. Chaque dispositif anime des programmes de recherche, des réseaux de coopération régionale et s'implique dans l'enseignement supérieur. Environ 180 salariés permanents, dont 55 chercheurs, 125 techniciens et employés, sont basés à la Réunion, plus un chercheur à Mayotte.
  • Localisations

    Localisations
    Les installations du Cirad sont réparties sur deux sites principaux à la Réunion, à Saint-Denis et à Saint-Pierre, et un site à Mayotte. Dans l'océan Indien, il faut savoir que le Cirad est également présent à Madagascar, en Afrique australe et en Asie du Sud-Est.
  • Partenariats

     © Cirad
    Depuis le début de ses activités à la Réunion en 1962 et à Mayotte en 1995, le Cirad pratique une politique de partenariat active dans un souci de performance et d’efficacité sur le terrain. Ses partenaires sont des organismes de recherche, d'enseignement supérieur, mais aussi des organisations agricoles et des entreprises agroalimentaires, présents au niveau local, national, régional ou international.

Cookies de suivi acceptés