Accueil

Lutter contre les culicoïdes, moucherons vecteurs de la fièvre catarrhale ovine et des bavites à la Réunion

Le 14 septembre, le Groupement de Défense Sanitaire (GDS) et le Cirad organisent une journée d’information sur les Culicoides dans les locaux du GDS à la Plaine des Cafres. Organisée dans le cadre du Réseau d’Innovation et de Transfert Agricole Animal (RITA Animal), cette journée s’adresse aux techniciens, vétérinaires intervenants et éleveurs de la région. Deux experts interviendront sur les moyens de surveillance et de lutte contre ces moucherons vecteurs des virus de la fièvre catarrhale ovine et de la fièvre épizootique des cervidés (« bavites ») à La Réunion.

La GDS et le Cirad sont des partenaires de longue date dans le travail en santé animale à La Réunion. Dans le cadre du RITA Animal, financé par l'Europe (Feader), ils collaborent notamment sur l'étude des Culicoides, petits moucherons vecteurs des virus de la fièvre catarrhale ovine et de la fièvre épizootique des cervidés (« bavites ») sur l’île. Des maladies loin d’être anodines tant elles ont des répercussions sur la productivité de viande et de lait des élevages, entrainant des coûts économiques non négligeables pour les éleveurs.

« Une première enquête menée en 2005 dans des élevages bovins, caprins et de cerfs dans 41 sites a permis d’identifier 5 espèces différentes de Culicoides, dont 3 sont reconnues pour être vectrices (Culicoides imicola, C. bolitinos, C. enderleini), » explique Claire Garros, entomologiste au Cirad La Réunion et intervenante lors de la journée d’informations sur les Culicoides.

En 2016, le Cirad a lancé une enquête longitudinale conduite dans 53 élevages sur 417 jeunes bovins. Incluant 3 séries de prélèvements, cette étude a permis de mettre en avant la grande diversité des sérotypes de fièvre catarrhale ovine et de fièvre épizootique des cervidés circulants.

« Il est maintenant nécessaire de comprendre comment ces sérotypes ont été introduits à la Réunion, pour quelles raisons sont-ils responsables d’épizooties, quels paramètres environnementaux les influencent,quel est le rôle des cervidés dans la transmission des virus  » précise Catherine Cêtre-Sossah, virologiste au Cirad La Réunion.

Afin de répondre au moins partiellement à ces questions, l’approfondissement des connaissances sur les vecteurs que sont les Culicoides est indispensable. Mais qu’est-ce réellement qu’un Culicoides ? En quoi consiste le suivi entomologique des populations ? Quels sont les moyens de lutte à disposition aujourd’hui ? Entre présentations, séances d’observation et démonstrations de la pose de pièges sur le terrain, l’entomologiste Claire Garros et le doctorant Yannick Grimaud du GDS Réunion proposent, durant cette journée, de partager les résultats leurs travaux et de répondre à ces questions.

Rendez-vous, pour en savoir plus, au GDS - 1 rue du Père Hauck, PK23, 97418 La Plaine des Cafres - le 14 septembre 2017 de 8h30 à 16h00.

Publiée : 04/09/2017

Cookies de suivi acceptés