Accueil

Annick Girardin en visite à La Réunion s'intéresse aux Réseaux d'innovation et de transfert agricole

A l'occasion de son déplacement à La Réunion, orienté autour des enjeux économiques, de développement durable et d’innovation de l'île, Annick Girardin, Ministre de l'Outre-mer, a pris connaissance des avancées des Réseaux d'innovation et de transfert agricole (Rita) le 9 octobre dernier.

« Les Rita, ça fonctionne ». Sur ces mots, Eric Jeuffrault, le directeur régional du Cirad à La Réunion-Mayotte, a introduit la discussion avec la Ministre de l’Outre-mer. En visite le 9 octobre dans les locaux de l’Armeflhor, centre technique d’expérimentation en fruits, légumes et horticulture, Annick Girardin a pris connaissance des avancées des Rita, réseaux d’innovation et de transfert agricole, mis en place dans les départements d'outre-mer en 2012 par le gouvernement français. Le Cirad est l'un des membres fondateurs des Rita et l'un des deux animateurs de ces réseaux, avec l'Acta, au niveau national.

« Nos Rita mènent des projets collaboratifs basés sur un rôle d’acteur où chacun y trouve un bénéfice. L’agriculteur est au centre des préoccupations de la recherche. Le dispositif rapproche la science et la pratique » a précisé le directeur régional du Cirad.

A l'issue de cette rencontre, la ministre a déclaré avoir rencontré « La Réunion qui ose, avec l’ensemble des professionnels, des scientifiques, des organisations. Une vraie réussite de travail collaboratif, les réseaux de La Réunion sont des modèles. La Réunion est le territoire d’Outre-mer le plus dynamique en agro-écologie. »

Cette rencontre autour de la thématique du transfert agricole, était organisée par les services de la préfecture et la direction de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt de La Réunion, dans le cadre des Etats Généraux de l'Alimentation.

Le déplacement d'Annick Girardin à La Réunion était orienté autour des enjeux économiques, de développement durable et d’innovation de l'île.

« Les Rita, ça fonctionne ». Sur ces mots, Eric Jeuffrault, le directeur régional du Cirad à La Réunion-Mayotte, introduit la discussion avec la Ministre de l’Outre-mer. © C. Glad, Cirad
« Nos Rita mènent des projets collaboratifs basés sur un rôle d’acteur où chacun y trouve un bénéfice. L’agriculteur est au centre des préoccupations de la recherche. » © C. Glad
La Ministre découvre les insectes utiles à l'agriculture avec la biofabrique La Coccinelle et la coopérative Vivéa © C. Glad, Cirad
 « Avec l’arrivée du Varroa, il risque d’avoir un manque à gagner important pour les apiculteurs avec 70 à 80% de perte de ruchers pendant cinq ans à cause des fortes mortalités d’abeilles. La période qui vient sera très dure mais on s’y est préparé » souligne  Olivier Esnault du GDS. Un exemple qui prouve l’importance de travailler ensemble dans les Rita.  © C. Glad, Cirad
Emmanuel Tillard du Cirad présente l'utilisation de la Spir pour déterminer la composition des fourrages © C. Glad, Cirad

Publiée : 30/10/2017

Cookies de suivi acceptés